dimanche 23 octobre 2016

3099

Me trouvant à Prague, je n’allais évidemment pas bouder le Kafka museum shop : pin’s, briquets, magnets, puzzles, T-shirts, coussins à l’effigie de l’écrivain. Bref, un eldorado pour l’amateur de littérature.


Je suis tout de même frappé par le très petit nombre d’unijambistes que l’on croise dans cette ville.


cent fois je plonge dans l’écume
de ma bière
le nez