lundi 24 octobre 2016

3100

Certes, mais si tu t’emploies à donner à tes enfants une enfance heureuse, ne seront-ils pas ensuite et pour le restant de leurs jours des désespérés nostalgiques pleurant la disparition des papillons et des poissons coralliens ?


Il ne serait certainement pas ce formidable harpiste s’il n’était un si piètre funambule.


La pudeur, tu parles, outrancièrement drapée et maquillée de sang.