lundi 21 novembre 2016

3128

C’est seulement vingt-cinq années après ses premiers écrits que Proust a entrepris La Recherche. Il fallait qu’il ait vécu, dira-t-on. Non. Il fallait que le temps fût passé.


La chaise ne parvient pas toujours à dompter le fougueux écrivain qui l’enfourche.


Mon ennemi s’introduisit chez moi par la porte restée ouverte. Il vit sur la table un grand couteau. Il le prit. Son fil était émoussé mais il avisa, au fond de la pièce, bien en évidence, une meule. Après quoi, il ne trouva plus rien à me reprocher.



[Il peut maintenant lire avec les amis, sur le site de Minuit, les premières pages de mon roman Ronce-Rose, puis pleurer de n’avoir pas la suite. Il faudra attendre le 3 janvier (au matin)]