mardi 29 novembre 2016

3136

Adolescente, elle enfile ses collants noirs et, ma foi, en effet, quand elle marche, cela lui fait la jambe fine et bien tournée d’une pimpante jeune dame. Seulement, dès qu’elle s’assoit, allez comprendre pourquoi, revoilà ses deux cuisses un peu nigaudes de brave petite gosse.


MOI – Elle vit seule, tu sais, son mari est mort. Elle est donc… ?
AGATHE – Neuve.


Ce n’est pas Claudine qui se casserait le col du fémur.