dimanche 11 décembre 2016

3148

Le hamac, voilà comment je conçois l’accrobranche.


On ne retrouverait pas tout ce plastique indigeste et nocif dans l’estomac des requins si les surfeurs faisaient eux-mêmes la planche.


Nous pouvons dire adieu à la laitue. Le saladier s’est renversé sur une tortue.