mardi 27 décembre 2016

3164

Bien sûr, je préférerais que les éoliennes produisent notre électricité plutôt que les centrales nucléaires. Cependant, il est permis d’être sceptique si l’on considère le volume de farine qu’elles nous ont donné depuis qu’elles remplacent les moulins.


Toutes les bêtes sont encore farouchement préhistoriques.


(Ni le céleri rémoulade ne pourra prétendre être un chou à la crème tant que la pièce montée sera ce wasserfall.)