samedi 25 mars 2017

3252

J’ai feuilleté en cachette le journal intime du jeune homme que je forme pour être mon successeur. Je trouve qu’il s’y plaint beaucoup des traitements qu’il endure et de la nécessaire discipline à laquelle, pour son bien, je l’astreins. Le cilice notamment, à ce qu’il semble, lui est insupportable.


Surtout, j’ai lu qu’il évoquait d’indispensables réformes, des évolutions radicales, des réorientations, des stratégies nouvelles, etc., toutes choses qu’il entend mettre en œuvre dès que je lui aurai passé la main.


J’ai refermé son cahier secret, après tout ça ne me regardait pas, puis j’ai été chercher mon marteau et je lui ai brisé les doigts.