mercredi 3 mai 2017

3291

Toutes les enquêtes semblent indiquer que les Français lisent toujours autant. Bon. En tout cas, il n’y a plus de lecteurs dans l’espace public : cafés, transports, parcs, plages. Trop occupés tous à doigter leur portable.


Alors peut-être que dans son intérieur, notre contemporain néglige sa vaisselle pour lire. Il n’empêche, elle me manque, la silhouette du lecteur inconnu penché sur un livre. Il n’était pas un triste otage de ce monde. Il n’avait pas tout lâché.


Même prisonnier de la caravane des fourmis, il ouvrait sur ses genoux les partitions de la cigale.