samedi 6 mai 2017

3294

Le pou est le bienvenu à la périphérie du cerveau. Il le décongestionne. C’est le minuscule domestique grâce auquel nous gardons les idées claires. Voilà aussi pourquoi je ne refuse jamais de nourrir l’ennemi de mon sang. Tous les jours, sa tasse est servie.


Tu connais en t’arrachant à ton hamac l’atroce douleur de la banane brutalement épluchée.


SUZIE – Le thé… tout le truc est dans la première lettre !