mercredi 21 juin 2017

3340

Suite à toute une série de malentendus, je me suis pris pour un écrivain. L’affaire était trop engagée lorsque – première victime ce cette imposture – je m’en suis avisé. Impossible de reculer. Il va maintenant falloir tenir jusqu’au bout.


Mais la rigolade ne sera jamais aussi franche que la fusillade.


Plus rien à boire sur le pont, mille tonnerres ! En titubant, il descendit dans la cale, avisa le plus gros tonneau de rhum – sacre Dieu, celui-là est beau ! – et mit en perce son bateau.