jeudi 7 septembre 2017

3400

C’est grâce à son ambition de chaque instant, à son opiniâtreté inlassable qu’elle n’a jamais cédé face aux tentations, aux objurgations et aux mots d’ordre qui voulaient la fléchir. Je parle évidemment, avec cette tendre admiration, de ma paresse.


Voici l’homme curieusement fier d’être dès le mois d’août bronzé comme la feuille d’automne.


Quel lépidoptériste, tout de même, Nabokov ! Dès que l’on tourne une page de n’importe lequel de ses livres, celui-ci devient un nouveau papillon !