dimanche 8 octobre 2017

3431

Lorsque je serai vieux, nous ne nous reconnaîtrons plus. Notre squelette régnera sur l’armoire aux fossiles. Nous pourrons l’activer à distance. Il fera le ménage en notre absence. Le dernier arbre à feuilles caduques sera un objet de risée.


Le code génétique de chacun sera entièrement décrypté : nous y lirons les noms de nos maladies et de nos amours à venir. La part d’insondable mystère aura tant diminué qu’un crapaud unique logera au fond de ce puits.


La trompette n’aura plus besoin de nous. Les joueurs seront invités à s’éloigner de l’échiquier pour ne pas déranger les pions. Le thrizz dormira pour nous et le mot de passe pour entrer dans l’hypion changera à chaque seconde. Ton froll en sera seul informé.