lundi 9 octobre 2017

3432

Tu ajoutes une phrase dans un texte déjà beaucoup travaillé, lu et relu, et il te semble alors qu’elle seule vaut quelque chose. C’est pourtant qu’elle n’a pas encore fatigué ton regard. Tu finiras par l’effacer.


L’habit de lumière est donc électrifié. Raison pour laquelle le taureau si adroitement l’évite.


Vivre ne me passionne pas suffisamment pour que je m’y donne à fond.


[Malgré quoi, amis de Toulouse, je serai vendredi soir avec Prosper à la librairie Terra Nova.]