mardi 31 janvier 2017

3199

Le témoignage des djihadistes repentis évoquant les effroyables conditions de leur séjour en Syrie, c’est bien, mais il serait plus dissuasif encore d’obtenir celui des kamikazes relatant leur découverte du paradis promis.


la banquise a fondu
voici l’ours blanc
tout nu


Si les très aimables personnes qui forment le cercle de mes lecteurs voulaient bien parfois ouvrir leurs mains solidement nouées pour laisser entrer de nouveaux venus dans la ronde…

lundi 30 janvier 2017

3198

Tous les vieillards au seuil de l’agonie reprennent soudain espoir : eh non, comme vient de le prouver Roger Federer en remportant son 18ème tournoi du Grand Chelem, la vie n’est pas finie à 35 ans !


Le flamant rose n’a en effet besoin que d’une patte puisqu’il est toujours de profil.


Comme on me demande si je connais les livres d’Epaminondas Flanchon (ou de Fulgar Borzolg ou de Pampina Mc Bambinova), je hoche doucement la tête, plisse les yeux, mords ma lèvre inférieure : – Oui, oui, oui, son nom me dit quelque chose.

dimanche 29 janvier 2017

3197

– Prends donc un gâteau sec, mon enfant, me disait la vieille voisine que je visitais parfois, en poussant vers moi une boîte en fer.
Sec n’était pourtant pas l’adjectif qui convenait et j’avalais en me pinçant le nez un biscuit plus mou qu’un camembert mais, quant au goût, très semblable. C’est son sirop en revanche qui n’était pas liquide.


Corbeau sur la neige, colombe sur la terre, il n’y a de pie que sur l’herbe.


Comment la chauve-souris fait-elle pour s’essorer sans que son ombre suspendue au perchoir s’en avise seulement ?

samedi 28 janvier 2017

3196

Il faut cuire le rat sur un poêle de fonte en profitant de l’élan pris dans le confessionnal.


Fiat lux ! Et il y eut simultanément l’œuf et la poule : l’ampoule.


Plutôt n’importe quoi en effet que le roman qui se glisse par les fentes des volets dans la chambre du songe.

vendredi 27 janvier 2017

3195

Le dépaysement redonne une chance au réel décevant – mais ne nous attardons pas.


Ce poète resté inconnu durant toute sa vie craint pour sa postérité : il ne pourra plus se cacher.


Est-il délicat ou grossier de faire remarquer au convive qui mange de la salade en face de vous qu’il a un morceau de limace coincé entre les dents ?

jeudi 26 janvier 2017

3194

D’accord, mais alors quelle est la différence entre un dromadaire et un bossu ?


J’autorise après ma mort le prélèvement et la greffe de tous mes organes. Il me semble que c’est un geste de simple humanité. Que les médecins anatomistes les fourrent donc en hâte dans le corps préalablement évidé d’un malade où ils auront toutefois laissé en place celui qui chez moi aura failli.


Cloué sur deux poutres en croix – Jésus est bien le fils de Dieu, jamais en effet un père charpentier n'aurait permis une telle hérésie !

mercredi 25 janvier 2017

3193

Il ne m’a pas retourné mon insulte. Quelle impolitesse ! Ni répliqué quand je lui ai donné une gifle. Quelle ingratitude !


Réjouissez-vous, animaux des bois et des plaines, l’homme est en train d’en finir avec l’homme.


Peut-on considérer l’éjaculation précoce comme un préliminaire ?

mardi 24 janvier 2017

3192

Femelles pendant le coït. Deux attitudes seulement, selon l’espèce : parfaite indifférence (continue à brouter, l’œil vague) ou effroi manifeste (tentative de fuite, cris déchirants, regards affolés). Faut-il croire pourtant que nous sommes aussi des animaux ?


L’or dans la soupe ne vaut pas la pomme de terre.


Ce qui change, c’est que mes filles font maintenant de vraies blagues, qui ne sont plus l’expression charmante et parfois pénétrante d’une logique puérile. Ainsi Suzie, parlant de son moniteur de ski : c’est un maître neigeur !



[Gros week-end parisien à venir. Je suis accueilli à la librairie Le Monte-en-l’air pour une rencontre, vendredi à 19h. Et le lendemain, à 20h, lecture de mes textes par Christophe Brault à la Maison de la poésie. Nous avons voulu affréter des bus dans nos provinces si reculées à destination de la capitale. Las, le parc entier des autocars est réservé pour les meetings de campagne d’Emmanuel Macron. Triste concurrence.]


lundi 23 janvier 2017

3191

Dans l’état de sauvagerie – ignorance et nudité –, l’homme est insuffisant. Il lui faut la culture et le vêtement. Or parfois, on enveloppe un corps magnifique dans une bien triste étoffe.


Celui-ci est d’un bleu soutenu pailleté d’or ; celui-là d’un noir profond si doux – mais que faire sexuellement d’un œil ?


Quel idiot ! J’ai scié la branche à laquelle je m'étais pendu.


dimanche 22 janvier 2017

3190

À la puberté, ton pénis prend son indépendance. L’heure de la séparation a sonné. Il va vivre sa vie de son côté et toi du tien et tu n’auras aucune raison d’être fier de ses érections ni honteux de ses défaillances.


Est-ce un sourire de clown triste ou un arc-en-ciel ?


Qui ose prétendre que les animaux ignorent le progrès ? Les vaches par exemple ont bien évolué : elles regardent maintenant passer le TGV.

samedi 21 janvier 2017

3189

(Exclamations, regards admiratifs.)
 Je joue les modestes. Mais enfin, c’est vrai, c’est vrai, il faut tout de même le faire. C’est audacieux. Et courageux. Pas sans risques, en effet.
(Mes filles m’ont vu lâcher mon guidon.)


MÉLINE, 4 ans – Je ne sais plus compter très bien vers la fin.


– Quatre cordes, c’est peu mais encore bien gênant pour faire sauter les crêpes, dit Pierrot en fracassant sa mandoline sur l’angle du four.

vendredi 20 janvier 2017

3188

Rien de mieux que la chiquenaude du roi sur la panse de cuivre de son vase de nuit pour occulter la lumière de la meurtrière qui empêche ses sujets de dormir.


Le chant de l’orque émeut le vieux quincaillier plus que l’eau sale de la serpillière qu’il essore sur son seuil.


Plutôt n’importe quoi en effet que les phrases liquides dont se gorgent les livres en éponge.

jeudi 19 janvier 2017

3187

Aucune invention stylistique, pas une métaphore, pas un trait d’humour paradoxal ou de poésie, la littérature aujourd’hui célébrée développe l’écriture grise et neutre qui convient à son propos sociologique. Les critiques de presse l’acclament – elle recoupe en effet les champs d’investigation du journalisme –, les lecteurs s’y précipitent, jamais las, semble-t-il, de cette réalité qui les aliène. Moi, je fais la grève. J’envisage de créer un syndicat.


SUZIE – Dieu, il n’a pas de tête, il n’a pas de bras, donc il n’existe pas !
CÉCILE – Il n’a pas de corps…
SUZIE – Il a quoi alors ?


Et tout en décrétant suavement la fin des genres et des prérogatives féminines touchant les soins de la maisonnée, tous les hommes aujourd’hui s’hirsutent de poil au menton comme des guerriers barbares.


[Parution aujourd’hui du neuvième volume de ce journal, L’Autofictif à l’assaut des cartels]


mercredi 18 janvier 2017

3186

Peu profonde est la forêt qui ne compte qu’un arbre. Le loup la hante pourtant. Son haleine ébouriffe sa queue.


Le dernier sultan hésite entre deux ombres. La sonnette de sa bicyclette est grippée. Ses jours sont comptés. Il ne réchappera à la mort demain que s’il meurt ce soir.


Plutôt n’importe quoi en effet que le roman de société qui se joue avec l’auteur, l’éditeur et un pion.



[Serait-ce un piège pour Hansel et Gretel, cette Maison de la poésie ? Rendez-vous le 28]

mardi 17 janvier 2017

3185

Pour les critiques désormais, le style ne saurait être qu’un exercice de style.


Connais-toi toi-même et, cela fait, livre-toi à la police.


Je le dis souvent. C’est que le désert est vaste.

lundi 16 janvier 2017

3184

L’intelligence est le fruit vert encore de la nécessité de disputer son os aux autres débrouillards.


Laisse pour une fois décider l’élastique.


Plutôt n’importe quoi en effet que les livres découpés dans l’herbe folle par le marbrier funéraire.

dimanche 15 janvier 2017

3183

Pour connaître sa vraie couleur, il convient de poser le caméléon sur un autre caméléon.


Quelle occupation te distraira de ton agonie ?


Toutes ses voluptés exigeaient du 12 ans d’âge. Il a pris 20 ans pour sa peine.

samedi 14 janvier 2017

3182

Le carnage des poux cessera le jour où la betterave roulera dans la bonne ornière.


À moins que la tringle à rideau ne soit l’archet d’une harpe molle et la patience une vertu fatale aux crabes de la lagune.


Plutôt n’importe quoi en effet que les mots cueillis dans les parterres et repiqués avec leur oignon dans les livres meubles.

vendredi 13 janvier 2017

3181

Le corps vieillissant, plus lourd et plus lent, malade parfois, est certes une entrave, le poids mort qui déjà entraîne son homme dans l’abîme. Et cependant, sans feu, sans sève, sans désir, il est aussi ce déchet dont l’esprit plus aisément se détache. À la fois plus et moins d’incarnation, va comprendre la vie.


Dieu a mis des caméras de surveillance partout.


Si seulement le lépidoptériste utilisait plutôt la pince du philatéliste, le papillon naturalisé aurait encore toutes ses dents.

jeudi 12 janvier 2017

3180

Toute vache est le vestige d’une tour de pierres et de poutres jointoyées par un mastic de riz blanc.


On surprit l’extase attachée par d’invisibles fils à un essaim d’abeilles tueuses.


Plutôt n’importe quoi en effet que le rôti du sens couché en tranches fines sur papier bible de boucherie.

mercredi 11 janvier 2017

3179

Pour préparer un homard à l’américaine, commence par abattre la cloison entre ta cuisine et ton salon.


Puis la lune trop pleine nous éclata à la gueule.


C’est donc parce qu’il n’a ni bu ni fumé jamais que ce centenaire a pu atteindre cet état de loque humaine.

mardi 10 janvier 2017

3178

Quand le sanglier est trop bas sur pattes pour atteindre le heurtoir de la porte du presbytère, le fer à repasser du diable se couvre de mousse et de lichen.


Tout ce qui traîne dans les jupes du vent servira à boucher les trous dont l’acné a criblé les joues des balles et des boules.


Plutôt n’importe quoi en effet que les mots en quinconce des livres brochés sur des foies de veau.

lundi 9 janvier 2017

3177

Ils voulaient tous la gloire. C’était leur rêve absolu, le but suprême de tous leurs efforts. Aujourd’hui, l’espace est saturé de célébrités, ce trop-plein écœure, on voudrait plutôt s’extraire du jeu, disparaître – mourir pour respirer.


Mieux vaut pourtant que ce soit un volcan – et que jaillisse de lui des flammes, des pierres et de la lave – plutôt qu’une taupinière.


J’avais peur sans raison. Très opportunément se présenta un tigre.



dimanche 8 janvier 2017

3176

Le chien et le chat sont-ils vraiment nos animaux de compagnie favoris, sachant que nous préférons avoir le veau, le porc ou l’agneau à notre table ?


haut perchée
sur l’herbe rase
la girafe


Il était une fois des cendres et de la poussière.


samedi 7 janvier 2017

3175

Ou alors la peau dite de banane est-elle plutôt l’exuvie de l’anguille ?


Ou alors le savon est-il plutôt le fruit du dit bananier ?


Ou alors l’anguille est-elle plutôt le bras qui a laissé échapper le savon ?

vendredi 6 janvier 2017

3174

Je trépignais devant la librairie deux heures déjà avant l’ouverture. Sitôt le rideau de fer levé, j’ai couru jusqu’à la table où se trouvait, en pile, le nouveau roman de Grégoire Delacourt. J’en ai saisi un exemplaire d’une main fébrile et je me suis hâté vers la caisse où, non sans manifester mon impatience, j’ai réglé mon achat. Puis j’ai jeté le livre dans la corbeille à côté du comptoir avant de sortir de la librairie d’un pas plus tranquille.


Elle peut bien se jouer du violon à l’oreille, tout le monde l’entend.


Il y a celui qui commence par la critique et console aussitôt avec le compliment : Vous avez le nez un peu fort, mais quelles belles oreilles ! Et celui, bien pire, qui abolit son compliment avec sa critique derrière : Vos oreilles sont joliment ourlées, mais quel pif grotesque !

jeudi 5 janvier 2017

3173

J’ai mis dans ma besace des vivres pour plusieurs jours, puis j’ai embrassé ma famille. La séparation fut difficile. Enfin, j’ai vissé sur mon front ma lampe de spéléologue et, sans me retourner, je me suis engouffré dans la housse neuve pour la garnir de ma couette.


Le roman est encore un fait divers.


Et dire que la mort est la seule réalité à laquelle on peut se raccrocher.

mercredi 4 janvier 2017

3172

Au souvenir d’anciennes humiliations il m’arrive maintenant de rire moi aussi du pitoyable petit bonhomme. Quel lâcheur !


Ce titre de presse : Christine Laborde quitte la météo pour se consacrer à l’écriture et au théâtre. Je ne connais pas cette dame, mais quelque chose me dit que ce n’est pas une bonne idée.


Cher ami, je vous adresse à mon tour mes vœux les plus chaleureux afin que tous ceux que vous formulez pour moi se réalisent.

mardi 3 janvier 2017

3171

Moi, comprenez-vous, j’étais au travail. C’était un grand sujet qui m’obsédait. Depuis une année entière, j’étais dessus, dedans, et même tout au fond, pour être honnête.


C’est alors qu’elle est arrivée en me lançant un clin d’œil. Elle a sauté sur mes genoux et s’est penchée sur ma page. Elle a à peine parcouru celle-ci avant de la froisser, d’en faire une boule et de toutes les autres aussi. Adieu, l’épais manuscrit, le roman longuement mûri et même tout à fait blet déjà.


– Tu permets ? Je vois que tu n’en as guère l’usage, m’a dit alors Ronce-Rose et elle a arraché sans plus de manières le crayon que je tenais encore entre mes doigts pour écrire elle-même son histoire. J’apprends que celle-ci sort en librairie aujourd’hui !


lundi 2 janvier 2017

3170

Elle s’étendit sur son lit, très émue tout de même, et frémissante, c’était la première fois que la mort entrait en elle.


Le fruit du bambou est le poisson.


Non seulement les angles ont des ongles mais, souvent aussi, les ongles ont des angles.

dimanche 1 janvier 2017

3169

Il n’a jamais écrit une ligne ni jamais été malade, mais il a l’idée d’un roman et la crainte aussi de développer un cancer.


Dieu est prévenu. S’il touche un cheveu de mes filles, il est mort.


Il n’empêche, si le dromadaire n’avait pas eu de bosse, le chameau aurait pu n’en avoir qu’une.