jeudi 4 janvier 2018

3519

Mesurant à l’occasion de Noël les profits énormes que J.K Rowling doit tirer des innombrables produits dérivés de son Harry Potter, j’ai décidé de développer un merchandising similaire avec Prosper Brouillon.


Bientôt, donc, il sera possible d’acquérir une valisette contenant le matériel d’écriture dudit personnage : stylo qui bave, dictionnaire des barbarismes et des solécismes, gomme inefficace, anthologie des lieux communs et des idées rassises.


Je compte commercialiser aussi un jeu de société sur plateau (avec versions pour tablette et console). Un double six enverra directement votre Prosper à l’émission La Grande Librairie ; une carte Chance lui vaudra un prix littéraire. Chaque métaphore foireuse, chaque phrase bancale, chaque mièvrerie stylistique, chaque truisme sera récompensé. Il conviendra d’éviter certains traquenards de la critique mais il sera possible aussi de se trouver des alliés complaisants parmi cette engeance de sales cafards. Le vainqueur sera celui qui, le premier, aura fait vendre 300.000 exemplaires à son Prosper.