lundi 2 avril 2018

3607

Suspendu à une racine au-dessus du vide, je me laissai choir sur un replat de la falaise et, de là, plongeai dans le torrent qui grondait tente mètres plus bas… Or je tiens à préciser que je fais moi-même les cascades dans mes autofictions.


La jolie pharmacienne observe mon panaris gonflé de pus et dit : – Je vais vous donner quelque chose.
Ce ne fut pas son numéro de téléphone.


Je peux bien l’avouer, je me fais passer par coquetterie pour plus jeune que je ne suis : j’ai choisi un sosie officiel de trois ans mon cadet.